Pastel, Giraumon, Asclépias… (2003)

En 2003, les visiteurs purent découvrir dans le jardin, face à la maison, des plantations destinées à illustrer les travaux de Niépce sur divers végétaux (voir autres inventions). Le pastel illuminait le jardin de ses fleurs jaunes éclatantes. Jean-Louis Marignier et Michèle Lourseau collectèrent les feuilles après la floraison et réussirent à en extraire quelques milligrammes du fameux colorant bleu pour teinter un morceau de tissus.

Le Giraumon ou Bonnet Turc donna de magnifiques cucurbitacées à la couleur de potiron : remerciements à Christine Mahé pour ses conseils précieux sur la plantation du giraumont et pour le succulent repas qu’elle offrit, composé de mets entièrement à base de la fécule de giraumon.
Enfin l’Asclépias de Syrie : remerciements à Michel Cambornac des Laboratoires Yves Rocher (Département d’Etnobotanique et d’Agronomie) pour avoir fourni les graines de cette plante.
Pour la première fois depuis Nicéphore Niépce, Pastel, Giraumon et Asclépias de Syrie étaient replantés au Gras.